Découverte du parapente pour nos employées

Ania, Marie et Sam on fait sur un vol en tandem depuis Saint-Vincent-les-forts sur le lac de Serre-Ponçon avec Belved’air Parapente.
Vous devriez essayer le parapente au moins une fois dans votre vie. Vous êtes assis là, confortablement, en l’air, les yeux grands ouverts, à tout voir. C’est une expérience unique à apprécier au maximum. Il y a le bruit du vent, le silence et le fait d’être entouré par la nature. On se sent tellement vivant. On se sent libre. Et vous vous sentez aussi un peu frais et courageux !

Vol en tandem depuis Saint-Vincent-les-forts sur le lac de Serre-Ponçon

Cette année, Ania, Marie et Sam sont arrivés. Ces employés ont comme devise « Il faut tout essayer. »

Guillaume nous a invité avec mes 2 amis à essayer un vol en parapente en tandem. Quelques années s’étaient écoulées depuis qu’Ania avait essayer et il était grand temps de me recommencer.

Marie et Sam étaient avec elle. Sam est un fan de planche à voile, quand il y a quelque chose de nouveau à essayer, il n’est jamais loin derrière et il a été ravi de l’invitation. Marie avait déjà volé et savait qu’elle aimerait voler à nouveau.

parapente à saint-vincent-les-forts

Comment fonctionne un vol tandem en parapente Belved’air Parapente ?

Nous avons réservé avec Guillaume qui nous a donné toutes les informations dont nous avions besoin : avec qui nous allions voler, comment ça marche, quoi apporter.

Le point de rencontre se trouve du téléphérique à Montclar ou au village de Saint-Vincent-les-Forts. Vous montez dans le téléphérique avec les pilotes, en sautant la file d’attente et sans avoir besoin d’acheter de billets. Après 10 minutes de voyage et 10 minutes de marche facile, vous arrivez juste au nord de la crête de Dormillouse où se trouve un grand terrain parfait pour décoller.

  • Le vol dure environ trente minutes et vous atterrissez près de la plage à un kilomètre au nord du Lac de Serre-Ponçon. Pendant le vol, vous êtes confortablement assis devant le pilote et même les personnes qui souffrent de vertiges n’ont pas de problèmes. Le vol est calme et stable et, si vous ne faites pas d’acrobaties, vous descendez doucement.
  • Près du point d’atterrissage se trouve un petit parking (en haute saison et à midi cependant, ce parking est toujours plein) mais vous pouvez toujours rentrer en ville à pied en utilisant la piste cyclable le long de la plage ou en utilisant le Bus qui a un arrêt de bus juste à côté du point d’atterrissage.
  • Au Club, il y a un bar à deux mètres du lac où les pilotes et les locaux se retrouvent. Nous y allons souvent le soir pour un apéritif après la fin de la journée de travail.

Comment ça s’est passé le tandem biplace de parapente ?

C’était la première fois que j’essayais de voler avec quelqu’un que je ne connaissais pas et j’étais un peu inquiet, mais je voulais leur faire confiance : les collègues de Guillaume seraient probablement comme lui. C’était la même chose pour Marie, mais Saul était plein de cet enthousiasme débridé, typique d’une première expérience passionnante.

Les pilotes de Belved’air Parapente étaient heureux et sympathiques et tous nos soucis ont rapidement disparu. C’est une équipe, un groupe sportif de jeunes qui savent ce qu’ils font. Leur amour de l’aviation est très contagieux.

Nous étions curieux de tout savoir sur eux et sur ce qui les a amenés à Saint-Vincent-les-Forts. Et devinez quoi ? Ils aiment, comme nous, le lac de Serre-Ponçon, sa nature et ses sports de plein air. Nous avons rapidement partagé leur grand enthousiasme. C’est tellement agréable quand quelqu’un vient de l’extérieur et vous rappelle les grandes choses que vous avez chez vous et que, parfois, nous prenons pour acquis et n’apprécions pas pleinement.

Panorama du lac de Serre-Ponçon en parapente

Le voyage en téléphérique s’est déroulé rapidement et nous sommes arrivés sur le terrain de lancement où ils nous ont expliqué comment le vol allait se dérouler. Les pilotes ont déployé les ailes, nous avons mis nos casques et nos  harnais et puis, les cœurs battant furieusement, nous avons fait une courte course et, oui, nous avons pris l’air ! À partir de là, c’était de la pure magie.

Nous sommes allés vers le sud, vers le sommet de notre bien-aimé Fort de Dormillouse qui est encore plus beau vu d’un parapente. En descendant, nous sommes passés au-dessus des eaux du lac de Serre-Ponçon. Nous avons tout vu, du nord au sud, dans toute sa beauté et sous mille nuances de bleu chatoyant. Tout était si incroyable que je ne savais pas où regarder ni quoi photographier en premier.

Vol tandem en parapente depuis Saint-Vincent-les-Forts

Il y avait des moments à vivre sans rien faire d’autre. C’est pourquoi, pendant quelques minutes, j’ai mis de côté mon appareil photo et j’ai vécu ce moment en me vidant la tête de toute pensée. Il suffisait de se sentir libre et heureux en volant. Nous devrions nous en souvenir plus souvent.

Marie et Sam étaient un peu en avance sur moi. Je pouvais les entendre rire et crier de joie et d’excitation pendant qu’ils faisaient quelques acrobaties.

Au point d’atterrissage, Ania nous attendait et semblait encore plus heureuse que nous. Avant de nous dire au revoir, elle nous a donné une carte SD avec un film tiré de leur GoPro.

L’équipe de Belved’air parapente

« L’équipe est vraiment professionnelle. Vous savez tout de suite que pour eux, voler n’est pas seulement un travail mais une passion. Ils ont su calmer nos soucis avant de voler et nous ont fait rire et vivre l’expérience du parapente en tandem comme une expérience simple et normale. Je ne cacherais pas que j’avais un peu peur, mais j’étais très rassuré d’avoir un pilote aussi sûr et compétent. Même pendant les acrobaties, je n’ai été étonné que de ressentir une poussée d’adrénaline et une excitation sans crainte ! Ils se sont occupés de moi et de mon plaisir parce qu’ils savaient que c’était mon premier vol »
Ania

J’avais déjà fait un vol en parapente en tandem avec un pilote que je connaissais et l’idée de voler avec quelqu’un que je ne connaissais pas m’a rendu très nerveux pendant que nous attendions au téléphérique. Les gars sont arrivés heureux et plaisants et ont tout fait pour calmer nos craintes, surtout que nous étions sur le point de mettre notre vie entre leurs mains. Nous étions très excités quand nous avons découvert qu’ils faisaient aussi des acrobaties. J’étais vraiment rassuré lorsque nous sommes partis pour voir avec quelle confiance ils manipulaient le kit. Après notre briefing, Guillaume, mon pilote, m’a aidé à mettre mon harnais, un petit run, un moment de retournement d’estomac, le sol a disparu sous mes pieds et nous étions en train de voler !
Sam

J’avais encore un noeud à l’estomac, mais maintenant, à cause du paysage incroyable qui s’offre à moi. C’était différent de tout le reste. Même si j’avais déjà volé, la vue d’en haut est tellement spéciale qu’on ne s’en lasse pas. Saint-Vincent-les-Forts et les montagnes étaient magnifique avec ses sommets encore enneigés et partiellement couverts de nuages. Les autres montagnes  étaient encore blanches aussi et le lac avait des couleurs incroyables. Partout où l’on regardait, c’était « Super! »
Marie

Laisser un commentaire