Comment connaitre l’avenir en matière de tendances et de styles ?

Suivre la mode est une passion que partagent différentes personnes à travers le monde. La tendance est vouée à changer de manière radicale et très rapidement. Dans ce cadre, pour pouvoir suivre le style, il est bon de bien l’appréhender dans le futur. Pour prendre le pas sur la mode, il est tout à fait possible de connaitre à l’avance les tendances et les styles à venir.

Connaitre l’origine des tendances

On ne le sait que trop, la mode change chaque saison. La tendance vestimentaire ne déroge en rien à cette règle. Pour pouvoir appréhender ce que l’avenir de cette tendance sera, il est bon de connaitre son origine. Savoir comment naissent les tendances vestimentaires est donc une piste particulièrement intéressante.

La tendance pour une saison est aux couleurs. Par exemple, le jaune moutarde et le vert anis sont à la mode. Il suffit de voir au comptoir des cotonniers ou à Monoprix pour s’en rendre compte. Lorsqu’on suit la piste d’une tendance, elle nous ramène toujours à un bureau de style. Ce sont ces agences qui proposent à l’industrie de la mode des sortes de cahiers de tendance. Notons que ces magazines de luxe sont vendus à prix d’or allant jusqu’à 4 000 euros. Ce sont elles qui mènent la danse au niveau du style et de la tendance. Des croquis et des textes explicatifs y sont intégrés représentant plus de 18 mois d’avance pour chaque saison.

Les extensions de cheveux, par exemple, sont un phénomène que les chasseurs de style on ientifié assez tardivement.

Comment les bureaux de styles procèdent-ils ?

Contrairement aux légendes urbaines, les bureaux de styles n’emploient aucunement les devins ou encore les cartomanciens pour définir les tendances à venir. La méthode qu’ils utilisent est, d’ailleurs, beaucoup plus réaliste et scientifique. Cette méthodologie rationnelle utilisée n’a pas toujours été de mise. En effet, dans les années 1960, les bureaux de style fonctionnaient essentiellement à l’intuition. Seulement, avec l’envergure de l’enjeu économique, il était obligatoire d’opter pour des méthodes plus logiques et fiables.

Ces dernières fonctionnent selon une structure bien spécifique. Le but étant de toucher chaque détail et de traiter chaque point afin de ne pas laisser de place au hasard. La tendance doit être définie de manière fiable et dans toute son étendue chaque saison ici. Il n’est plus permis de devenir l’avenir au doigt mouillé puisque toute l’industrie de la mode en dépend. C’est dans cet ordre qu’une série de travaux a été mise en place.

La démarche en clair !

La démarche de définition de la tendance en cours suit plusieurs étapes. La première étant la collecte. Ici, de nombreux correspondants à travers le monde ont pour objectifs de détecter les signaux faibles. On parle notamment des choses nouvelles dans tous les secteurs d’activités. La difficulté ici réside dans la synthèse de cette masse infinie d’informations. En effet, il est impératif de distinguer les informations plausibles et celles qui ne le sont pas.

Après que les correspondants aient collectés et qu’ils les aient envoyés aux bureaux de style, les comités de tendance se réunissent deux fois par an. De nombreuses professions font partie du comité comme les stylistes, les sociologues et les coloristes. C’est après cela qu’ils analysent les données afin de créer différentes thématiques par saison.

Laisser un commentaire