Comment étudier dans la mode ?

La mode est un domaine particulièrement intéressant. Boostant à la fois la créativité et la beauté, le domaine de la mode est un rêve que bon nombre de gens désirent atteindre. Pourtant, il dispose de ses propres contraintes. Étudier est donc une nécessité si l’on veut pouvoir l’intégrer.

Avant de se lancer

Certes, étudier la mode et travailler dans le domaine est un rêve devenu réalité. Seulement, avant de se lancer corps et âme sur ce chemin, il convient de connaitre quelques prérequis. Dans un premier temps, il faut savoir qu’il y a un grand décalage entre le rêve et la réalité. Ainsi, pour intégrer le monde de la mode, il faudra, avant tout, bien avoir les pieds sur terre. Bien entendu, si vous avez la chance de votre côté, tout se passera comme sur des roulettes, mais dans le cas contraire, l’investissement en temps et en effort sera assez conséquent.

En France, Paris, Lille et Lyon forment les pôles principaux des études en mode. Certes, il y a des formations en mode partout en France. Seulement, les écoles les plus prestigieuses se situent dans ces villes. En outre, il faut savoir que les études dans ce domaine coûtent assez cher que ce soit dans les établissements privés ou bien les écoles publiques.

De nombreuses personnes hésitenta vec des filiaires un peu moins prestigieuses comme la coiffure et la beauté.

Les études à suivre

Après le bac, il est tout à fait possible de suivre une formation spécifique pour avoir son diplôme en mode. Dans ce cadre, la première alternative est le modélisme. Ici, on parle d’un travail dans la conception de prototypes issus des dessins de stylistes. Pour ce faire, vous pouvez prendre un BTS industrie des matériaux souples option modélisme industrielle. L’école de la chambre syndicale de la couture parisienne dispose également d’une formation spécifique en modélisme pour quatre ans.

Sinon, les personnes qui ont suivi un bac en arts appliqués, de nombreuses formations s’ouvrent à eux. Bien sûr, ceux qui ont un bac général n’auront qu’à faire une mise à niveau en arts appliqués pour pouvoir suivre la marche. Cette étape dure un an.

Pour le cursus, il est possible de prendre un BTS design de mode option mode, un BTS design de mode option textile, matériaux, surface ou encore des diplômes de métiers d’arts ou DMA.

Sinon, il y a l’école nationale supérieure en arts décoratifs de paris ou ENSAD. Ici, le système est différent puisqu’on y entre par voie de concours. La première année est en tronc commun et la spécialisation se fait à partir de la deuxième année. Le cursus peut durer 5 ans et il est possible de choisir entre le design textile et matière ou encore le design vêtement.

Pour les formations type beaux-arts, on n’y fait pas que du dessin. En effet, cette formation se focalise sur le design textile et dure 3 ans.

Pour les écoles privées qui sont payantes, les frais de formation peuvent être très élevés. Dans tous les cas, le choix est véritablement au rendez-vous ici. En effet, de nombreuses adresses proposent des formations pour tous avec des établissements ayant de bonnes réputations dans le domaine.

Comment connaitre l’avenir en matière de tendances et de styles ?

Suivre la mode est une passion que partagent différentes personnes à travers le monde. La tendance est vouée à changer de manière radicale et très rapidement. Dans ce cadre, pour pouvoir suivre le style, il est bon de bien l’appréhender dans le futur. Pour prendre le pas sur la mode, il est tout à fait possible de connaitre à l’avance les tendances et les styles à venir.

Connaitre l’origine des tendances

On ne le sait que trop, la mode change chaque saison. La tendance vestimentaire ne déroge en rien à cette règle. Pour pouvoir appréhender ce que l’avenir de cette tendance sera, il est bon de connaitre son origine. Savoir comment naissent les tendances vestimentaires est donc une piste particulièrement intéressante.

La tendance pour une saison est aux couleurs. Par exemple, le jaune moutarde et le vert anis sont à la mode. Il suffit de voir au comptoir des cotonniers ou à Monoprix pour s’en rendre compte. Lorsqu’on suit la piste d’une tendance, elle nous ramène toujours à un bureau de style. Ce sont ces agences qui proposent à l’industrie de la mode des sortes de cahiers de tendance. Notons que ces magazines de luxe sont vendus à prix d’or allant jusqu’à 4 000 euros. Ce sont elles qui mènent la danse au niveau du style et de la tendance. Des croquis et des textes explicatifs y sont intégrés représentant plus de 18 mois d’avance pour chaque saison.

Les extensions de cheveux, par exemple, sont un phénomène que les chasseurs de style on ientifié assez tardivement.

Comment les bureaux de styles procèdent-ils ?

Contrairement aux légendes urbaines, les bureaux de styles n’emploient aucunement les devins ou encore les cartomanciens pour définir les tendances à venir. La méthode qu’ils utilisent est, d’ailleurs, beaucoup plus réaliste et scientifique. Cette méthodologie rationnelle utilisée n’a pas toujours été de mise. En effet, dans les années 1960, les bureaux de style fonctionnaient essentiellement à l’intuition. Seulement, avec l’envergure de l’enjeu économique, il était obligatoire d’opter pour des méthodes plus logiques et fiables.

Ces dernières fonctionnent selon une structure bien spécifique. Le but étant de toucher chaque détail et de traiter chaque point afin de ne pas laisser de place au hasard. La tendance doit être définie de manière fiable et dans toute son étendue chaque saison ici. Il n’est plus permis de devenir l’avenir au doigt mouillé puisque toute l’industrie de la mode en dépend. C’est dans cet ordre qu’une série de travaux a été mise en place.

La démarche en clair !

La démarche de définition de la tendance en cours suit plusieurs étapes. La première étant la collecte. Ici, de nombreux correspondants à travers le monde ont pour objectifs de détecter les signaux faibles. On parle notamment des choses nouvelles dans tous les secteurs d’activités. La difficulté ici réside dans la synthèse de cette masse infinie d’informations. En effet, il est impératif de distinguer les informations plausibles et celles qui ne le sont pas.

Après que les correspondants aient collectés et qu’ils les aient envoyés aux bureaux de style, les comités de tendance se réunissent deux fois par an. De nombreuses professions font partie du comité comme les stylistes, les sociologues et les coloristes. C’est après cela qu’ils analysent les données afin de créer différentes thématiques par saison.

Comment connaitre par avance les tendances dans la décoration ?

La décoration est une affaire sérieuse. Il en va de la beauté de toute sa maison. Seulement, la déco suit une certaine tendance. Prévoir les tendances à venir est donc un atout considérable dans la démarche. Cela permet de prendre le pas sur l’avenir en matière de décoration. Pour arriver à cette finalité, il est bon de savoir déchiffrer ce que le futur réserve.

Bien penser à sa décoration

Dans un premier temps, appréhender l’avenir en matière de décoration, c’est savoir dans quoi vous désirez investir. Penser à la décoration pour qu’elle suive les tendances futures peut se focaliser sur des points cruciaux. Ce sont ces points qui définiront, par la suite, la réussite ou non en fonction des évolutions futures préconisées.

Tout d’abord, il y a le périmètre de la décoration qui prend, d’emblée, en compte le côté visuel. Après tout, c’est un point que l’on voit avec les yeux avant tout. Puis, il y a le côté sonore. Le son ou plus clairement le niveau d’encombrement sonore est un point incontournable ici. Viennent ensuite les périmètres qui sont définis par l’olfactif ainsi que le toucher. Chaque point est à prendre en compte pour des résultats tout simplement impeccables.

Bien entendu, suivre la tendance est une question de moyens. Pour pouvoir bien appréhender l’avenir, il faut donc être prêt financièrement parlant. Il est donc primordial d’investir dans les matériaux qui composeront le futur de la décoration dans ce cadre. Les contraintes fonctionnelles et inclusives de la décoration font aussi partie de ce lot.

Sinon, il est tout à fait possible d’adopter une stratégie de décoration efficace pour pouvoir être prêt à accueillir l’avenir. Ici, le choix est véritablement vaste à commencer par l’investissement dans une marque de prestige. En effet, miser sur une bonne marque est toujours payant. Sinon, faire appel à un professionnel en décoration est aussi une stratégie simple, mais efficace.

Les tendances à suivre

Connaitre les nouvelles tendances en matière de décoration peut aussi se suffire à suivre plusieurs points. En effet, il y a quelques touches comme les matériaux et les couleurs qui peuvent grandement aider lors de la recherche du futur dans le domaine. Chaque détail est important pour arriver à un rendu tout simplement parfait. Dans cet ordre, il y a des pratiques qui sont toujours à la mode. On parle d’accessoires intemporels qui seront obligatoirement présents pour l’avenir. À cela, il y a le naturel ou plus clairement les matières naturelles si l’on ne cite que le bambou, le rotin ainsi que l’osier. Ces atouts n’ont jamais perdu de leurs charmes et feront toujours plaisir pour les années à venir. Pour accentuer l’effet du naturel, il est conseillé de miser sur l’assemblage des petites notes. Les teintes ainsi que les matières brutes comme le béton ou le bois sont aussi très tendance pour cette année.

Le cannage revient aussi en force en matière de déco et sera obligatoirement présent dans l’avenir. Cette technique qui se veut être traditionnelle se verra surtout sur les meubles. La touche qu’elle donnera à ces deniers. Sinon, il y a la poterie qui est aussi une intemporelle. De beaux jours s’offrent encore à cette alternative de décoration.

D’autres domaines sont également à suivre, comme la mode. Les coiffeurs sont d’excellentes sources d’information.

Marier les couleurs

La tendance est toujours une question de couleurs. Savoir les marier sera de rigueur pour bien appréhender ce que l’avenir réserve surtout dans la déco d’intérieur. Ici, les imprimés floraux et tropicaux sont les tendances à suivre impérativement.

Sinon, au niveau des couleurs à proprement dire, le céladon, le vert revient vraiment en force. Cette couleur est à mi-chemin entre le gris et le vert et représente le meilleur choix pour donner de la fraicheur à une pièce chargée. Que ce soit sur un aplat, sur un mur ou en tant que petites touches de décoration, la pièce aura toujours un air de vacances.

À part le vert, il y a le violet qui mène la danse de la tendance en termes de couleurs. Cependant, il n’est pas conseillé d’opter pour le total look. Cela pourrait être contreproductif. Ici, il est surtout recommandé de miser sur les petites touches pour un peu de sobriété. À part cela, il y a le rose pâle qui fait partie des couleurs à suivre de près.